Gap réquisition d'un terrain pour les gens du voyage : le préfet parle d'une "urgence sécuritaire"

Jacques Quastana a justifié sa décision de réquisitionner un terrain pour accueillir les gens du voyage par une "urgence sécuritaire". Et a affirmé que plus aucun terrain de la commune de Gap ne serait réquisitionné, cette dernière ayant déjà contribué à l'accueil de gens du voyage. Jacques Quastana qui souhaite organiser une réunion avec les élus du gapençais pour tenter d'anticiper les problèmes liés à la venue de gens du voyage dans le département.