Prestalpes

Manif à Gap: première victoire des agriculteurs qui obtiennent une visioconférence avec le Préfet de Région

Hautes-Alpes : Ce mercredi à 12h, le Préfet des Hautes-Alpes a donné une conférence de presse. "Le mur ne sera pas démonté confirme" Pierre Besnard. Une visioconférence doit se tenir ce mercredi à 18 heures, avec le Préfet Coordinateur de la Région Rhône-Alpes, la FDSEA, les JA, les services qui gèrent le loup en Rhône-Alpes et la DRAF (Direction Régionale de l'Agriculture et de la Forêt). Le préfet de la Région PACA est lui attendu prochainement dans les Hautes-Alpes. Ecoutez le préfet des Hautes-Alpes, Pierre Besnard. Pour lui, le dialogue est la clé pour débloquer la situation.

Ils ont refait le mur cette nuit.  Les agriculteurs ont reconstruit les murets bloquant les entrées de la préfecture. Leur dernière entrevue avec le préfet s'est mal déroulée puisque celui ci leur aurait annoncé une venue des préfets de région d'ici 8 à 10 jours. Une visio-conférence pourrait être organisée très rapidement. Du "foutage de gueule" pour les agriculteurs, plus mobilisés que jamais. Sur place, les manifestants redoutent une nouvelle intervention des gendarmes mobiles venus de Roanne, ce mercredi matin. Hier, ces derniers avaient donné l'assaut pour casser les murs débloquant ainsi les entrées de la préfecture. En tout cas, les agriculteurs ont discuté avec les gendarmes. Et suite à la construction du nouveau mur, la préfecture semble jouer l'apaisement et la discussion avec les agriculteurs. Aucune intervention n'est prévue pour le moment.

D!CI TV : Les images des échauffourées entre les CRS et les Agriculteurs ce matin à Gap. Après les affrontements avec les CRS, les larmes et la colère des agriculteurs.Reportage de Valentin Doyen:*

pad_reportage_ambiance_manifestation... par dicitv31

D!CI TV : Ambiance Manifestation Agriculteurs Gap par dicitv31

 

Le préfet des Hautes-Alpes Pierre Besnard autorise la ferme à rester devant la préfecture. Le préfet a tenu une conférence de presse. Il a regretté les débordements de ce matin. Selon lui, le mur ne pouvait rester en l'état. Il a donc fait agir comme convenu, les CRS dès ce matin pour rouvrir la préfecture. Pierre Besnard regrette que l'action est été aussi engagée avec les coups et gaz lacrymo qui ont été donné… Le préfet recevra dès cet après-midi des représentants de la FDSEA et de la Chambre d'agriculture. Le préfet de région a aussi été informé du déroulé des événements. Une réunion d'urgence doit aussi s'organiser très prochainement pour lister toutes les revendications des éleveurs. Pierre Besnard souhaite que la ferme de la colère puisse rester en place devant la préfecture. Il a de nouveau rappelé qu'il était « du côté des éleveurs » mais se félicite aussi que la préfecture ait rouvert ses portes au public. Interrogé sur la question de l'utilisation de gaz lacrymogène, Pierre Besnard a indiqué que, « globalement la manifestation s'était bien déroulé mais que le lâcher de brebis avait surpris les forces de l'ordre ».

 

MAJ 9h35 : Les CRS ont donné l'assaut : ils ont tenté de déloger les derniers agriculteurs présents sur les murs à coup de masse pour rouvrir les entrées de la préfecture. De nombreux agriculteurs sont présents sur place. D'autres arrivent avec des tracteurs, et des brebis. Des coups ont été échangés sur place. Les CRS ont gazé les agriculteurs sur place à coup de lacrymogène avant de se replier à présents sur les à côtés.

MAJ 10h15 : La préfecture va rouvrir dans les Hautes-Alpes selon les services de l'État. Sont présents sur place de nombreux élus : le président du Département Jean-Marie Bernard, le maire de Gap Roger Didier, le conseiller département de Gap 3 Christian Hubaud, mais aussi des représentants de l'élu tels le procureur de la République de Gap Raphaël Balland ou encore le colonel des pompiers Patrick Moreau.