Les grands bains

Loup: les agriculteurs demandent le tir de 12 loups supplémentaires

Alors que des manifestations des pro loups sont annoncées ce samedi à Lyon , la Chambre d'Agriculture, la FNSEA, les JA et la FNO demandent l'autorisation d'abattre 12 loups supplémentaires.

En effet, suite à la destruction du 34ème loup le 22 décembre (sur le plafond de 36), toute opération de prélèvement est désormais suspendue.

Afin d'éviter une situation où les éleveurs ne pourraient plus se défendre (atteinte du 36e loup), il leur parait impératif que la ministre de l’écologie puisse signer rapidement un arrêté autorisant la destruction d’un nombre supplémentaire de spécimens jusqu'au 30 juin 2016.

A ce titre, ils proposent donc d’augmenter de 12 individus le plafond actuel qui pourrait être décomposé comme suit : 6 loups dans le cadre des tirs de défense et 6 autres dans le cadre des tirs de défense renforcée.
Quel que soit le nombre supplémentaire de spécimens de loups qui sera fixé au sein de cet arrêté, la profession agricole n'acceptera en aucun cas l'arrêt des tirs de défense simples, qui constituent parfois le seul moyen de protection des éleveurs face aux limites des autres moyens de protection (parcs, gardiennage et chiens).

Toutes ces associations ont donc envoyé un courrier commun aux Ministres concernés.*