Les grands bains

Hautes-Alpes : Le collectif de défense du train de nuit Paris-Briançon pousse un coup de gueule. Le communiqué

Le train de nuit Paris-Briançon ne circulera pas les 12, 19, 26 et dimanche 27 mars au départ de Briançon et de Paris Austerlitz. La cause, des travaux concernant les aiguillages des trains en gare de Juvisy à la sortie de Paris, alors que d'autres gares peuvent assurer le départ et la réception de ce train. Le collectif de défense du train de nuit pousse un coup de gueule via ce communiqué (ci-dessous). Ils demandent « le respect du droit des habitants et des usagers à un service public normal, assis sur la convention signée entre l’État et la SNCF.

Le communiqué:

Certes, après les annonces du Secrétaire d’Etat aux transports, le train de nuit Paris-Briançon est maintenu car il n’y a pas d’autres moyens de substitution mais on nous annonce déjà qu’il ne circulera pas:
-les samedis 12, 19, 26 et le dimanche 27 mars au départ de Briançon (20h27) et de Paris Austerlitz (21h22)
-et l’incertitude subsiste quant aux week-ends des vacances de printemps, alors même que le calendrier des vacances scolaires a été avancé pour permettre une adéquation avec l’économie touristique.
Il ne circulera pas ces week-end pour cause de travaux concernant les aiguillages des trains en gare de Juvisy à la sortie de Paris, alors que d’autres gares (Paris Bercy, Paris Gare de Lyon, ...) peuvent assurer le départ et la réception de ce train. Dans la situation actuelle
-route du Chambon fermée, démarrage tardif de l’activité hivernale
-c’est un nouveau coup de poignard porté à l’économie et à la vie des territoires des Hautes Alpes.
Par conséquent le collectif de défense du train de nuit demande le rétablissement et le maintien des trains concernés en utilisant comme cela s’est fait par le passé, les gares de Bercy, ou Paris Gare de Lyon, ou bien celles du Nord ou de l’Est pour l’accueil des trains de nuit en provenance et en partance pour Briançon;
De plus nous constatons qu'à la date du 3 Mars, les trains de nuit à destination et à l'origine de Briançon sont fermés à la réservation pour toutes les dates du mois de Mai 2016. Cette situation ferme les perspectives de réservation pour les voyageurs des week-ends prolongés du mois de Mai. Le collectif de défense du train de nuit demande le respect du droit des habitants et des usagers à un service public normal, assis sur la convention signée entre l’État et la SNCF.
Le collectif de défense du train de nuit va faire un courrier en ce sens, au ministre des transports, en demandant aux parlementaires du département dont le Député Joël Giraud de le relayer.
Pour assurer la pérennité et la qualité du train de nuit, le collectif proposera très rapidement à l’Etat, un cahier des charges tenant compte du matériel roulant, de la fiabilité et la régularité, des services, de son accessibilité ...
LE COLLECTIF DE DEFENSE DU TRAIN DE NUIT EST EXCEDE PAR LE NON RESPECT PAR LA SNCF DES ENGAGEMENTS PRIS ET ANNONCES PAR L’ETAT
!

Ci-dessous la VIDEO ---