HOME_PAGE_pro et immi eden roc_MAI_2017

Risoul: une dispute éclate après la baignade d'une femme en burkini

Les faits se sont produits il y a quelques jours dans un centre de vacances de Risoul. Une femme de confession musulmane, a décidé de se baigner dans la piscine avec un voile intégral, ou burkini. La direction du site a indiqué à la famille que, pour des raisons d'hygiène, cette tenue n'était pas admise pour se baigner. La situation aurait pu en rester là mais l'époux a exprimé son mécontentement auprès du directeur en le molestant "verbalement et physiquement" précise une source présente sur place. Le directeur aurait copieusement été insulté de « raciste ». La famille, originaire du Sud de la France, a décidé de raccourcir ses vacances dans les Hautes-Alpes. Selon nos informations, la famille n'est restée sur place que trois jours au lieu de sept. Le directeur de l'établissement a décidé de ne pas porter plainte. Après Sisco en Corse, le Touquet ou encore Cannes, qui ont pris des arrêtés pour interdire le burkini, c'est au tour des Hautes-Alpes d'être concerné par un fait divers lié à un vêtement religieux. 

Image: illustration

Hautes-Alpes
Gap