home_page_natura-park_sept_2017.jpg

Galibier : attention alpages volants !

La température augmente. Alors pour essayer de mieux prédire les conséquences d’un réchauffement du climat sur la biodiversité et les paysages de nos montagnes, les chercheurs de la Station Alpine Joseph Fourier ont lancé une étude qui va s’étaler sur une dizaine d’années. Ce travail a débuté par le transfert, par hélicoptère, de 80 m2 d’alpage entre les pentes du Galibier et un espace analogue sous le col du Lautaret, c’est-à-dire à une altitude plus basse de 600 m, simulant un réchauffements de 3°.
Reportage au Galibier sur l’opération “Alpages volants”.