HOME_PAGE_INTER_TALLARD_MAI_2017.jpg

Hautes-Alpes : de nouveaux messages pour sensibiliser les usagers à la présence des cyclistes

Avec l’arrivée du printemps, les cyclistes se font de plus en plus nombreux sur les routes du Département des Hautes-Alpes et leur fréquentation des divers itinéraires locaux ira crescendo au cours de l’été.

Le Département et son service des routes, dès le week-end dernier, a donc mis en place une nouvelle série de messages sur les panneaux à messages variables et une réflexion est en cours pour l’implantation d’une signalétique spécifique sur certains axes départementaux.

« J’ai été sensibilisé à la fin du mois d’avril par le délégué départemental de la Fédération française de cyclotourisme en charge de la sécurité, Pascal Massé, sur les dangers que prennent les cyclistes sur la route. Je l’ai rencontré avec le Président du comité départemental, Bernard Henry. Le bilan des 12 derniers mois est lourd pour les amateurs de vélo. La question pour moi était de savoir ce que le Département pouvait faire pour améliorer leur sécurité et d’une manière plus générale la sécurité des usagers de la route », souligne Marcel Cannat, vice-Président de la collectivité en charge des routes, notamment.

C’est ainsi que 14 messages appelant à la prise en compte de différents types d’usagers sur les routes (cyclistes, mais aussi motards et automobilistes) sont diffusés depuis ce week-end. Appelant certes à la vigilance vis-à-vis des vélos mais leur rappelant aussi que leur sécurité passe par leur respect du code de la route.
Ces messages (exemples : Cyclistes, soyez visibles mettez un gilet fluo ou encore Autos, vélos, motos, partageons la route, etc.) sont affichés en boucle avec une fréquence de 12 minutes sur les panneaux. Leur niveau de priorité est inférieur aux messages liés à l’exploitation directe de la route par les services du Département.

En ce qui concerne la signalétique complémentaire, « un état des lieux a été fait en fonction de la fréquentation cycliste et en prenant en considération la demande du délégué départemental de la Fédération française de cyclotourisme en charge de la sécurité », poursuit Marcel Cannat. « Une vingtaine de secteurs pourrait être équipée. Le déploiement de cette nouvelle signalétique pourrait se faire en direct par le service des routes, progressivement, afin de sensibiliser l’ensemble des usagers. »

Les Hautes-Alpes accueilleront le Tour de France et l’étape du Tour pendant près d’une semaine en juillet prochain. « Je ne peux pas admettre qu’en étant capables d’accueillir de telles épreuves, nous ne soyons pas en mesure d’améliorer considérablement la sécurité de nos visiteurs », conclut Marcel Cannat. « Il s’agit de gestes très simples et de bon sens qui permettront à tous de passer de bien meilleures vacances sur notre territoire ».

Prudence