bannierre proman juin 2017

Infanticide de Puy-Saint-Vincent : le parquet requiert 10 ans de prison

L'infanticide de Puy-Saint-Vincent en appel devant la cour d’assises de Valence ce vendredi. Dernier jour d'audience pour Coralie Busatta, accusée d'avoir étouffé son bébé après l'avoir mis au monde, puis de l'avoir jeté dans un ravin à Puy-Saint-Vincent en 2012. Elle a été condamnée en octobre 2014 à 7 ans de réclusion et purge sa peine à la prison des Baumettes à Marseille. Le parquet requiert dix ans de prison, soit une aggravation de la peine. La partie civile estime "que l'accusée souhaitait tuer l'enfant pour se venger du père". L'avocat de Coralie Busatta, maître Nicolas Charmasson, commence à plaider ce vendredi à 12h.

Le verdict est attendu en fin de journée.

Ci-dessous la VIDEO ---

Aggravation