FOND_ECRAN_Komilfo_MARS_2017

Hautes-Alpes : 3 mois d'emprisonnement ferme et interdiction du territoire français de 3 ans pour un passeur italien

Un italien de 58 ans a été condamné à 3 mois de prison ferme et interdiction du territoire français pour 3 ans par le parquet de Gap ce vendredi. L'homme domicilié en Italie a aidé plusieurs clandestins de nationalité pakistanaise à rentrer en France de manière irrégulière, les délestant au passage de 400€ à 500€. La police aux frontières de Montgenèvre a contrôlé son véhicule de location dans la nuit de jeudi à vendredi. 7 clandestins ont été retrouvés entassés pour prendre la direction de l'Espagne. L'homme a avoué en garde à vue ne pas en être à son premier coup.

Le communiqué de presse de Monsieur Raphaël BALLAND, procureur de la République près le TGI de Gap :
"Dans la soirée du 23 juin 2017, le tribunal correctionnel de Gap a condamné en comparution immédiate à trois mois d'emprisonnement ferme et à une interdiction du territoire français pendant trois ans, un homme de 58 ans domicilié en Italie et de nationalité italienne, qui n'avait jamais été condamné en France jusqu'à présent. Le tribunal ayant prononcé un mandat de dépôt, il a été immédiatement incarcéré à la maison d'arrêt de Gap.
Le parquet de Gap lui reprochait d'avoir aidé sept personnes de nationalité pakistanaise à entrer irrégulièrement sur le territoire national en les prenant en charge depuis l'Italie, entassés dans un véhicule de location, pour les conduire jusqu'en Espagne. Les clandestins affirmaient qu'ils devaient lui payer chacun entre 400 € et 500 €. L'enquête a été diligentée par la police aux frontières de MONTGENEVRE qui a contrôlé ce véhicule à la frontière dans la nuit de jeudi à vendredi. Au cours de sa garde à vue, il avait reconnu avoir déjà effectué un tel voyage avec d'autres clandestins quelques jours auparavant.
Les sept Pakistanais ont été remis aux autorités italiennes."

Passeur de clandestins