FOND_PAYS_EN_BIO_04_2016

Baisse du niveau du lac de Serre-Ponçon : Victor Berenguel fait une mise au point

Les commerçants autour de Serre-Ponçon sont très inquiets et on les comprend. Le niveau du lac est très bas pour une mi-août. Et la situation devrait s'empirer à partir du dimanche 20 août, date à laquelle EDF pourrait ouvrir les vannes. Ainsi, le lac pourrait perdre jusqu'à trente centimètres par jour, lac qui a pour but de produire de l'électricité mais aussi d'alimenter la Provence en eau. La situation s'annonce difficile, voire catastrophique pour certains secteurs comme Crots ou encore Bois-Vieux et sa piscine flottante. A Chorges, sur la Baie Saint-Michel, les exploitants s'en sortent mieux mais tirent la sonnette d'alarme. "Il est dommage de diffuser des images magnifiques pendant le Tour de France et de ne pas pouvoir assurer le service après-vente", regrette Éric, le gérant de la plage. Réactions sur place :

Du côté des touristes, le niveau bas de Serre-Ponçon ne passe pas inaperçu. Idem pour les locaux. Néanmoins pour eux, l'important est de pouvoir se baigner :

Explications et questions

Depuis plusieurs années, le problème ne s'était pas posé mais 2017 est comme vous le savez particulièrement sèche. Alors EDF ne peut pas faire autrement. Après avoir assuré selon ses engagements une côte maximale (780) au 1er juillet puis honorable jusque là, les lâchers d'eau vont être de plus en plus conséquents à partir de lundi prochain, jusqu'à 30 cm de moins par jour...

Il faut le savoir, le barrage a été fait pour la production électrique et l'arrosage. Rien ne contraint donc EDF à prendre en compte l'activité touristique même si l'entreprise le fait depuis des années grâce à une  convention signée avec le SMADESEP. Pour que l'économie touristique soit intégrée dans la gestion de la retenue, il faudrait modifier la loi qui régit le barrage et qui remonte aux années 60 ce qui ne serait d'ailleurs pas un luxe. En effet la concession du barrage à EDF sera remise en cause dans quelques années. On ose pas imaginer ce que cela donnerait si EDF la perdait et qu'un nouvel exploitant arrivait avec l'intention de respecter strictement la loi ... et encore plus avec le réchauffement climatique.

Alors que les futurs vacanciers de fin août ne s'inquiètent pas trop, ils peuvent venir en vacances et ils pourront profiter de toutes les activités mais ce ne sera  évidemment "pas pareil".

Mise au point

Alors ce vendredi, Victor BERENGUEL fait une mise au point. Le maire de Savines le Lac et Président du SMADESEP estime que "EDF respecte ses obligations, à savoir produire de l'électricité et fournir l'eau pour les maraîchers des basses terres". Puis, Victor Berenguel rappelle que le niveau du lac "est à son bon niveau et qu'il le restera jusqu'à la fin de la saison".

Rassurant