FOND_ECRAN_Komilfo_MARS_2017

Porte à Porte : les sœurs bénédictines de l'abbaye de Rosans nous ont ouvert en partie leurs portes

Elles viennent de commémorer les 25 ans de leur installation à Rosans dans un vallon perdu aux confins des Hautes-Alpes et de la Drôme. Ce sont les sœurs bénédictines de Notre-Dame-de-la-Miséricorde qui ont décidé de créer ce Prieuré devenu abbaye en 2005.

Elles y sont 26, recluses dans ce que l'on appelle « la clôture » que seules quelques-unes ont le droit de franchir. Leur quotidien s'organise entre la vie de prière et celle de travail puisqu'elles confectionnent des confitures, des compotes, leur fameux miel aux noisettes et surtout les hosties pour les messes de toute la région. On ne le croirait pas, mais ce mélange de farine et d'eau qui fait les hosties est plus compliqué à faire qu'il n'y paraît.

Un grand potager et un peu d'élevage pour subvenir en partie à leur besoin. Et leur activité se porte bien puisque elles construisent en ce moment un nouveau bâtiment grâce aux donateurs pour y faire leurs ateliers.

Ainsi va la vie des bénédictines de Rosans, si loin du monde et si proches de l'humanité à la fois...

Porte à Porte