bannierre proman juin 2017

Le monde du ski sous le choc après le décès du descendeur David Poisson lors d'un entraînement au Canada

On l'a appris lundi soir, le skieur David Poisson s'est tué lors d'un entraînement de descente à Nakiska, au Canada. C'est un terrible choc pour le monde du ski, alors que l'équipe de France préparait la prochaine coupe du monde à Lake Louise. Le Savoyard David Poisson avait 35 ans. Il est décédé accidentellement quelques jours avant d'attaquer la nouvelle saison. Le skieur de Peisey-Nancroix a fait ses premiers pas sur le circuit de la coupe du monde le 14 février 2004. Il avait ensuite multiplié les coups d'éclats, jusqu'à cette médaille de bronze sur la descente des championnats du monde de Schladming en 2013, ou ce premier podium à la troisième place en coupe du monde en 2015 à Santa Caterina.

Fabien Saguez, directeur technique national, et le Varsin David Chastan, directeur de l'équipe hommes, se sont envolés au Canada ce matin pour rejoindre le groupe de vitesse tricolore. Voilà qui fait prendre conscience des risques énormes pris par nos descendeurs. On l'avait vu aussi il y a quelques temps avec la chute très grave de Valentin Giraud-Moine l'hiver dernier. On avait d'ailleurs rencontré il y a quelques jours le skieur qui, on le sait, se remet incroyablement vite de son accident. Il n'a d'ailleurs jamais voulu revoir sa chute.

 

Valentin Giraud Moine a traversé de difficiles épreuves ces derniers mois. Le Haut-Alpin a chuté lourdement en janvier dernier sur les pistes allemandes en coupe du monde. Après plusieurs semaines alité, après un passage en fauteuil roulant, après de la rééducation, Valentin Giraud Moine a repris les exercices physiques sans jamais regarder en arrière. Il a avoué n'avoir jamais revu les images de sa chute : de manière générale, Valentin Giraud Moine préfère aller de l'avant :

Choc