PRO ET IMMO

Affaire Di Falco : la prescription retenue par le TGI de Paris

La prescription a été retenue. On vous en parlait il y a déjà quelques semaines, Monseigneur Jean-Michel Di Falco Léandri a été assigné au civil pour des faits d'abus sexuels datant des années 70. Le délibéré a été rendu ce lundi par le Tribunal de Grande instance de Paris. Le plaignant avait réclamé près de 600 000 euros à l'ancien évêque qui avait été visé par une plainte, classée sans suite, au pénal.

Pierre-Jean Pagès, un comédien de 57 ans accuse Jean-Michel Di Falco Léandri de viols et d'agressions sexuelles entre 1972 et 1975 alors que l’ecclésiastique était responsable du collège privé parisien Saint-Thomas-d'Aquin... Des accusations qui avaient été classées sans suite en 2002 puis qui avaient fait l'objet d'un refus d'informer en raison de la prescription. Pierre-Jean Pagès avait alors décidé d'assigner l'évêque au Civil en 2016.

Maitre Jean-Baptiste Moquet, l'avocat du plaignant, a décidé de faire appel de ce jugement :

jugement