HOME_PAGE_EDSB-2018_V4.jpg

Tribunal de Gap : 18 mois d'emprisonnement pour le passeur pakistanais

Un passeur de 32 ans, d'origine pakistanaise, a été jugé en comparution immédiate ce lundi par le tribunal correctionnel de Gap. Il a écopé, malgré ses dénégations, de 18 mois d'emprisonnement avec maintien en détention ainsi que la confiscation du véhicule. Il lui a été reproché d'avoir tenté de faire entrer en France avec son véhicule cinq personnes de nationalités irakienne, pakistanaise et indienne, en situation irrégulière, depuis l'Italie vers Paris.

Ayant le statut de réfugié politique, il a été interpellé ce vendredi matin très tôt par la police aux frontières à Montgenèvre, alors même qu'il n'avait pas le permis. Contrairement aux réquisitions du parquet, le tribunal n'a pas prononcé l'interdiction du territoire français au regard de sa situation personnelle (notamment statut de réfugié politique).

 

jugement