PRO ET IMMO

Alpes du Sud : bilan mitigé des 12 derniers mois pour au moins 3 de nos 4 députés

À part Joël Giraud, rapporteur général de la commission des finances, leurs activités parlementaires, alors qu’elles se situent pourtant dans la majorité, se placent  très nettement au-dessous de la moyenne des députés, moyenne pourtant pas franchement élevée. Pas d’absentéisme chez nos députés qui globalement se situent au-dessus de la moyenne des députés avec 38 et 39 semaines d’activité sur l’année contre 33 pour la moyenne des 577 députés. Notons aussi qu’ils ne sèchent pas les commissions avec un taux de présence bien au-dessus de la moyenne sauf pour Pascale Boyer qui n’a assisté en 1 an qu’à 53 commissions, alors que Joël Giraud affiche 128 commissions à son actif et Dephine Bagarry 93. Pour ce qui est des interventions, par contre on est loin de la moyenne. Que ce soit en commission ou dans l’hémicycle, nos députées ne sont pas très bavardes. Dernière place pour Emmanuelle Fontaine-Domeizel qui n’a fait que 20 interventions dans l’année en hémicycle alors que la moyenne des députés se situe à 264 ! Nous avons volontairement exclu de ce tableau Joël Giraud qui avec plus de 1500 interventions, aurait explosé le graphique . Il est vrai que ses fonctions expliquent cette activité intense. Pour ce qui concerne leur activité écrite (amendements, rapports et questions écrites)  là encore et à part Joël Giraud, toutes nos députées se situent très en deçà de la moyenne. 11 amendements et 0 question écrite pour Emmanuelle Fontaine-Domeizel qui est la moins active de toutes à l'écrit.

Mon image

Mon image

Mon image

Peut mieux faire