PRO ET IMMO

Hautes-Alpes / Une page se tourne l’hôtel Alta Peyra de Saint-Véran a changé de main

Une page se tourne : Claude Berthy a vendu l’hôtel Alta Peyra de Saint-Véran. C'est dorénavant Franalex, spécialiste de l’hôtellerie de montagne dont le siège est à Chambéry ,qui présidera aux destinées de cet établissement issu du coup de cœur et du pari fou de Claude Berthy, homme d'affaires avisé et qui a particulièrement bien réussi dans la grande distribution.

En l'espace de 10 ans, Claude Berthy a redonné un nouveau souffle au plus haut village d'Europe en investissant plus de 10 millions d'euros dans la création du complexe hôtelier "l'Alta Peyra". Un établissement superbe dans un décor féerique à 2040 m dans le village "où les coqs picorent" les étoiles". Et à propos d'étoile, ses efforts ont été récompensés avec l’obtention d'une étoile Michelin, fruit d'un long travail.

Mais le pari d'un tel établissement au fond du Queyras n'a pas été rose tous les jours en particulier vis-à-vis de la difficulté à trouver des collaborateurs compétents voulant travailler et donc vivre dans ce site si beau mais si... reculé.

Du côté de la municipalité, pas d'inquiétude. Le nouveau patron, Daniel Besson, est un professionnel de l’hôtellerie et il devrait poursuivre cette aventure extraordinaire, au sens littéral du terme.

Nous avions rencontré l'hiver dernier Claude Berthy à Saint-Véran. Le Gapençais/Breton était revenu sur sa satisfaction d'être entré au guide Michelin mais aussi sur la bonne fréquentation de l'établissement, même si, avec ses 50 collaborateurs, il était contraint de "remettre de l'argent" chaque année.

Nous l'avions rencontré au bord de la piscine extérieure, lucide comme toujours, enthousiaste comme jamais.

saison 2
Hautes-Alpes
Queyras