HOME_PAGE_EDSB-2018_V4.jpg

Hautes-Alpes : les occasions manquées du désenclavement

On le sait : le chaînon manquant de l'A51 entre Gap et Grenoble ne se fera pas. La ministre des Transports, Elisabeth Borne, a clarifié la situation lors de sa visite à Saint-Léger-les-Mélèzes pour le congrès national des maires ruraux : "pour ce qui est du routier, il faut s'appuyer sur l'existant", a t-elle déclaré. Une formule qui, on le comprend bien, condamne la liaison pourtant décidée par le Gouvernement le 3 avril 1987 en vue d'alléger le trafic de la vallée du Rhône. Une nouvelle occasion manquée... peut-être même une fatalité si l'on considère les nombreux renoncements auxquels les Hautes-Alpes ont été confrontées dans leur histoire :

Territoire