Les grands bains

Alpes de Haute-Provence / Mandarom : le site devra être remis en état à Castellane

Le site devra être remis en état. La cour administrative de Grenoble a tranché. Après 22 ans de procédure, le litige entre le Mandarom et l'association pour la protection des lacs et des sites du Verdon prend fin. La construction d'un temple pyramidal de 8000 m² avait été lancée en 1992, au lieu-dit "Pierre-Blanche la Baume" à Castellane. Quelques années plus tard, en 1995, la justice avait finalement décidé d'annuler le permis de construire.

Une série de travaux va donc devoir être effectuée pour la remise en état du site. Une victoire pour les opposants qui n'ont cessé de lutter pour lui voir retrouver sa beauté naturelle. Le Mandarom a un délai de trente mois pour terminer le chantier. Il va également devoir payer la somme de 70 000 euros à l'association.

 

Mandarom