Les grands bains

Pas de l’Ours : une étape importante est franchie en vue de la desserte hivernale d’Abriès et de Ristolas

‘‘Une étape importante est franchie’’, note Marcel Cannat, vice-Président du Département en charge des routes et infrastructures. Deux des lacets définitifs de la route qui desservira Abriès et Ristolas l’année prochaine ont été mis en service ce jeudi à 16h15 en sa présence et celle de Valérie Garcin-Eyméoud, Conseillère départementale du canton. Un gain considérable en confort pour les habitants du Haut-Guil et les vacanciers à venir.

Pour rappel, dès l’été 2017, le Département a créé une route provisoire dans le Haut-Guil en direction d’Abriès et de Ristolas afin de pallier tout problème éventuel lié au glissement de terrain du Pas de l’Ours, qui menaçait la RD 947. Grand bien lui a pris puisque quelques mois plus tard, en mars 2018, cette route provisoire était mise en service et la RD 947 définitivement fermée à la circulation puisque partiellement emportée dans le mouvement de terrain.

Depuis lors, le Département n’a eu de cesse que de faire en sorte que le chantier de construction de la nouvelle route se fasse dans les meilleurs délais. Les travaux ont été lancés à la fin de l’été. En parallèle, il a consolidé la desserte des villages d’Abriès et de Ristolas. En reprofilant la route provisoire afin de permettre la séparation des flux entre véhicules particuliers et véhicules de chantier.

‘‘Devant la population, à la rentrée, le Département s’était engagé à mettre en service la nouvelle route provisoire avant les premières neiges et à tout mettre en œuvre pour que ces deux lacets puissent également être utilisés cet hiver’’, note Marcel Cannat.

‘‘Le Département a tenu tous ses engagements et ce, malgré des conditions météo défavorables cet automne. Ça a été possible grâce à l’engagement de tous. Et en particulier des entreprises qui travaillent avec nous sur ce chantier’’.

La mise en service de ces deux lacets est une étape importante pour la fluidité de la circulation en direction d’Abriès et de Ristolas. La pente y est nettement moindre que sur le tracé qui était emprunté jusqu’à présent.

Pour autant, la nouvelle route n’est pas terminée. En outre, les conditions de circulation restent régies par un alternat et des feux tricolores. Mais là encore, le Département a anticipé sur l’hiver. Un deuxième jeu de feux est installé sur site. Il pourra servir les jours de neige. Ces tricolores sont en effet programmés pour laisser plus de temps aux véhicules pour emprunter la route provisoire. Par ailleurs, des engins de déneigement ont été positionnés dans le secteur afin de répondre le plus finement possible aux besoins et les équipes de déneigeurs ont été renforcées pour cet hiver.

Les travaux reprendront au printemps afin de faire avancer ce chantier d’un montant de 25 millions d’euros, cofinancé par le Département, la Région et l’État. Outre l’itinéraire à poursuivre et compléter, il conviendra également de changer les deux ouvrages qui permettent le franchissement du Guil.

un pas de plus