Les grands bains

Hautes-Alpes / Bonne surprise : La filature du Valgaudemar a trouvé un repreneur.

C'est une surprise et une bonne ! Alors qu'on s'attendait à ce que le matériel de la Filature du Valgaudemar soit vendue aux enchères, un repreneur de dernière minute s'est présenté ce vendredi matin à Saint Firmin en Valgaudemar.

Le repreneur est bien connu dans la région puisqu'il s'agit de Pierre André, le patron de Classic All Blacks basé à Chabottes avec des magasins présents dans le monde entier. Il a donc décidé ni plus ni moins de sauver cette filature de montagne et ses 6 employés. On devrait en savoir plus sur les modalités de reprises et de relances dans les jours qui viennent. 

 

Ancien article :

C'est un coup dur symbolique et économique. Après la liquidation judiciaire cet été, la filature du Valgaudemar va être vendue aux enchères...

Sauf coup de théâtre, vendredi prochain, 7 décembre, les machines que l'on peut qualifier d'historiques seront vendues au plus offrant.

Triste épilogue pour cette filature qui faisait vivre 6 familles au pied des Écrins. Ce sont quasiment 200 ans d'histoire des Hautes-Alpes qui vont se refermer ce vendredi matin. 

Étonnamment, un repreneur s'est présenté, se disant prêt à investir 400 000 €, mais le choix de "dépecer" l'usine a semble-t-il été préféré car plus rentable.

Une douche froide pour beaucoup de monde.

Alors retournons à Saint-Firmin. Il y a quelques semaines, nous avions visité l'usine.

in extremis
Filature Valgaudemard
Hautes-Alpes