Résalp

Alpes de Haute-Provence : La maison de santé de Barcelonnette et de l'Ubaye en bonne voie

Le projet de maison de santé pluridisciplinaire devrait voir le jour au printemps 2020, à l’entrée de l’ancien quartier militaire du 11e BCA, à Barcelonnette.

Il palliera l’appauvrissement de l’offre de santé dans l’Ubaye. Une quinzaine de professionnels de santé s’installeront dans des locaux de 800 m².

Le diagnostic de territoire réalisé en 2017 en partenariat avec les professionnels de santé locaux, l’Agence régionale de santé (ARS) et le Conseil régional, a fait
ressortir l’intérêt de créer une maison de santé en Ubaye.

Le but étant d’offrir aux Ubayens un lieu de prise en charge et de suivi global, d’améliorer les conditions de travail des professionnels, l’accès aux soins et la prévention.

Ce projet structurant pour toute la vallée va voir le jour au printemps 2020 à Barcelonnette avec le soutien de la CCVUSP.

Réalisé par le Comité régional d’éducation à la santé (CRES) et l’Observatoire régional de la santé, le diagnostic a pointé un manque de médecins généralistes, leur nombre en Ubaye doit diminuer de 50 % d’ici à 5 ans ainsi qu’un vieillissement de la population avec un accès difficile à certaines professions de santé.

La maison de santé de la vallée sera implantée à l’entrée du quartier du 11e BCA à Barcelonnette, dans un bâtiment de 100 m² réhabilité auquel s’ajoutera une extension neuve de 700 m².

Les travaux doivent débuter au printemps 2019.

Cette structure devrait donc rassembler 4 ou 5 médecins généralistes, dont deux nouveaux.

Un groupement de kinésithérapeutes de Barcelonnette voudraient également s’installer, ainsi qu’un dentiste (un deuxième serait souhaité), un ostéopathe et trois infirmiers.

Un espace de radiographie permettra de répondre aux premiers soins d’urgence et de pratiquer sur place nombre d’examens.

Une quinzaine de professionnels, généralistes, dentiste, kinésithérapeutes, etc. se sont déjà réunis au sein d’une association dirigée par le docteur Pierre Maillard.

La médecine du travail, hébergée à l’hôpital, est aussi intéressée pour les rejoindre.

La CCVUSP souhaite également maintenir et développer l’accueil des spécialistes au sein de la MSP.

Une salle de réunion favorisera les interactions. Cette structure permettra une meilleure coordination des soins et un service plus qualitatif, tout en désengorgeant l’hôpital qui devrait dans les prochains mois entrer dans une phase de rénovation lourde.

Des gardes seront assurées le week-end et la nuit.

Une véritable approche globale du patient pourra ainsi être organisée.

La construction elle-même sera exemplaire, à la fois sur le plan architectural et environnemental, avec une ossature en bois certifiée « Bois des Alpes ».

Elle pourrait être labellisée "Bâtiment durable méditerranéen et Bâtiment à énergie positive".

Des espaces seront laissés vacants pour répondre à des demandes complémentaires, la 2ème partie du poste de garde permettant d’agrandir encore les locaux, si nécessaire.

 
Printemps 2020
Ubaye
Alpes de Haute-Provence