bannierre proman juin 2017

Tunnel du Chambon : Le point sur place avec Jean-Paul Bonnetain, préfet de l'Isère

Hautes-Alpes/Isère : Le détachement est imminent. 800 000 mètres cubes menacent de s'effondrer dans le lac. Un gigantesque glissement de terrain anticipé par les géologues qui prévoient une chute d'ici dimanche. Selon les derniers éléments recueillis sur le terrain, une première chute de blocs devrait intervenir ce vendredi ; le reste d'ici dimanche. Sur place, les autorités et les habitants attendent avec impatience l'effondrement de ce pan de montagne. Cela permettra au plus vite de reprendre des travaux pour refaire une route qui rouvrira l'accès au nord des Hautes-Alpes et libèrera la Haute-Romanche d'ici la fin de l'année. Sur place, des dizaines de gendarmes et pompiers veillent à la sécurité jour et nuit. Et de nombreux journalistes affluent de la France entière pour capter ces images qui sont rares.

Hier après-midi, une réunion d'urgence s'est déroulée en Isère à Grenoble autour du préfet de l'Isère et du président du Conseil départemental de l'Isère pour faire un point de la situation. En effet, les dernières mesures effectuées par les géologues confirment un nouvel élargissement de la faille à hauteur de 25 cm par jour, désormais ! "L'effrondrement aura lieu ce week-end" confirme en outre Bernard Pérazio, le vice-président du Département de l'Isère en charge des routes et des infrastructures. Et Bernard Pérazio d'évoquer aussi la situation "étudiée" ce jeudi en préfecture, de l'évacuation des habitants des deux villages qui surplombent le Chambon sur la commune de Mizoen. La sous-préfète de Briançon, Isabelle Sendrané, a confirmé les mesures de sécurité prises.

Par conséquent, des mesures de sécurité ont été mises en place :

- Surveillance active des abords de l’axe routier.

- Fermeture de la route depuis le tunnel du Grand Clot à 20 heures ce soir, suite à la demande de la préfecture et de la gendarmerie des Hautes-Alpes.

-  Présence des forces de gendarmerie 05 stationnées au Grand Clot de façon à éviter de nouvelles arrivées sur site.

- Les SDIS 38 et 05 sont en lien permanent, et l’objectif est d’adapter une juste posture en fonction de l’évolution de la situation.

- Les services départementaux des Hautes-Alpes mettent en place un dispositif sur la zone d’activité du Grand Clot, des moyens nécessaires de façon à pouvoir ouvrir le passage aux secours côté Hautes-Alpes si nécessaire. Au-dessus du tunnel, sur la commune de Mizoën se trouvent deux hameaux éloignés du glissement, mais par mesure de sécurité, le Préfet de l’Isère demande aux habitants une vigilance accrue, et leur demande également de rester en lieu sûr. Les maires des communes de l’Oisans, de Villar d’Arène et de La Grave ont été, en temps réel,  informés de l’évolution de la situation.

Le point sur place avec Jean-Paul Bonnetain, préfet de l'Isère:

tunnel du Chambon
Hautes-Alpes
Isère