PRO ET IMMO

Hautes-Alpes : La station de Céüze restera fermée. Le maire de Gap refusant de s'y impliquer

Elle restera fermée. La station de Céüze n'ouvrira pas pour la saison et les vacances de février. Pourtant, les chutes de neige de la semaine dernière ont laissé l'espoir de voir la petite station du Gapençais rouvrir. Là, même si la station est enneigée, il n'est pas tombé assez de neige pour damer et ouvrir la station. La question de la survie de la station se pose plus que jamais. On le sait, si les Gapençais et les Veynois y sont très attachés, Céüze souffre de l'absence d'enneigement artificiel pour sécuriser son activité.
Si techniquement il n'y a pas de difficulté, en particulier en ressource en eau, le problème est financier. Il faudrait injecter plus de 2 millions d'euros. A ce jour, la communauté de communes Veynes-Dévoluy, qui a la responsabilité de la station, n'a pas du tout les moyens. Son président, Jean-Marie Bernard a lancé à de multiples reprises "la patate chaude" à la ville de Gap sur le thème : "si vous voulez sauver Céüze, il faut vous impliquer financièrement".
Étonnement, le maire de Gap a opposé une fin de non-recevoir, indiquant à la Région que ni la ville de Gap, ni la communauté d'agglomérations ne s'y impliqueraient. Résultat, sur place, c'est la douche froide. Reste l'espoir de grosses chutes de neige pour une ouverture très ponctuelle cet Hiver.

xenophobie