HOME_PAGE_EYRIER_MAI_2017.jpg

Alpes-de-Haute-Provence: Christophe Castaner "adoube" Claude Fiaert pour succéder à Gilbert Sauvan à la tête du département après l'intérim

Patricia Granet-Brunello, 1ère Vice-présidente du Conseil départemental des Alpes de Haute-Provence, Maire de Digne-les-Bains, Présidente de Provence Alpes Agglomération ne pourra pas assurer l'intérim de Gilbert Sauvan à la tête du département. Pour des raisons juridiques d'ailleurs. Elle s'en explique par voie de communiqué (voir ci-dessous).

Après la démission de Gilbert Sauvan de la présidence pour des raisons de santé, c'est elle, première vice-présidente, qui devait assurer l'intérim pendant un mois, le temps que le nouveau président soit élu.

Las, cette fonction même provisoire est juridiquement impossible. Problème : le deuxième vice président qui devrait du coup assurer l'intérim, Roland Aubert, étant malheureusement décédé récemment, c'est, situation rare, à la 3ème vice-présidente à qui il faut faire appel. Il s'agit en l’occurrence de Nathalie Ponce-Gassier (PS).

Conseillère départementale du canton de Riez (Allemagne en Provence, Brunet, Esparon de Verdon, Gréoux les Bains, Montagnac – Montpezat, Quinson, Sainte Croix du Verdon, Saint Laurent du Verdon, Saint Martin de Brômes, Valensole), elle assurera l'intérim pendant les semaines qui viennent, le temps que l'élection du président soit organisée.

Et comme nous l'avons évoqué un nom semble faire l'unanimité :  Claude Fiaert, maire de l'Escale.
Celui qui est déjà conseiller départemental et président du SDIS a été clairement adoubé vendredi soir par le ministre Christophe Castaner devant la caméra de D!CI TV (voir ci-dessous) avec Jean-Marc Passeron à l'occasion de la visite du ministre vendredi à la caserne des pompiers de Digne les Bains.

Le communiqué de Patricia Granet-Brunello

"La démission de Gilbert SAUVAN a pris effet le 1er septembre 2017.  En ma qualité de 1ère Vice-présidente et conformément à l’article L3122-2 du CGCT, il m’appartenait d’exercer provisoirement les fonctions de Présidente et d’expédier les affaires courantes jusqu’à l’organisation d’une élection, ceci dans le délai d’un mois maximum.
Des interrogations juridiques sont apparues du fait que mon mandat de Maire serait incompatible avec l’exercice, même très temporaire et restrictif, de l’intérim du Président du Conseil départemental. Pour préserver la collectivité départementale et la municipalité dignoise d’un risque juridique, même faible, et au nom de l’intérêt général, j’ai décidé de ne pas exercer les fonctions de Président du Conseil départemental par intérim.  J’en ai informé Monsieur le Préfet par courrier du 31 août dernier. Parce que la fidélité et l’éthique en politique sont des valeurs qui comptent pour moi, je reste déterminée à mettre en œuvre la volonté de Gilbert Sauvan en soutenant la candidature de Claude Fiaert, seul conseiller départemental en mesure de rassembler les élus départementaux et plus largement tous les bas-alpins. Je déploierai toute mon énergie pour faire remporter cette candidature qui est la seule à servir les intérêts du département des Alpes de Haute-Provence."

 

 

Adoubé