FOND_PAYS_EN_BIO_04_2016

L'association le Klan du Loup dépose plainte contre X près du procureur de la République de Grasse pour "destruction d’espèce protégée et braconnage"

Communiqué de presse :

DEPOT DE PLAINTE PRES DU PROCUREUR DE GRASSE

Suite à un acte récent d’une extrême violence, survenu dans le secteur de Cipières (06620) entre le 9 et le 10 août 2017, l'association le Klan du Loup considère que le Droit relatif à la protection de l’espèce Canis lupus italicus a été sciemment violé.

Pour rappel, 3 louveteaux ont été froidement exécutés alors qu’ils ne représentaient aucun danger pour les élevages environnants. Tous les indices tendent à prouver que les canidés ont été cueillis dans leur tanière, prouvant ainsi que ceux-ci n’étaient pas en âge de chasser.

Le Klan du Loup s’est efforcé d’obtenir des réponses concrètes auprès du responsable Loup de la DREAL fin août 2017. Une action vaine, la DREAL et l’ONCFS se renvoyant la balle, démontrant un manque de transparence consternant.

Cette infraction majeure ne doit pas rester impunie.

Ainsi, le 1er septembre 2017, l'association le Klan du Loup à décidé de déposer plainte contre X près du procureur de la République de Grasse pour "destruction d’espèce protégée et braconnage".

Le Klan du Loup demande expressément qu’une enquête minutieuse et approfondie soit menée, et qu’une sanction exemplaire, si les faits sont avérés, soit prononcée.

Le loup est et restera un maillon essentiel de la biodiversité, sa survie ne doit pas dépendre des lobbies de la chasse et de l’industrie animale outrancière. Les textes relatifs à sa protection doivent être fermement appliqués, et leurs violations systématiquement condamnées.

association Le Klan du Loup
www.loup.eu

 

Photo : illustration

plainte