bannierre proman juin 2017

Migrants : "c'est une catastrophe naturelle à assumer ; 250 000 migrants attendent en Italie de passer la frontière": Gérard Fromm

Invité du journal télévisé, le maire de Briançon est revenu sur le sujet (très) délicat des migrants après qu'il a une nouvelle fois fait polémique au conseil départemental ce mardi et au moment où le conseil municipal de Briançon s'apprête à voter ce mercredi soir la mise à disposition d'un logement municipal à l'association "Tous Migrants".

Il faut dire les choses, a déclaré celui qui est aussi président de la com com du Briançonnais et conseiller départemental : " c'est une catastrophe naturelle". 250 000 migrants attendent en Italie de franchir la frontière par l'Echelle, le Montgenèvre et Larche qui sont des "passoires", selon Gérard Fromm, le maire de Briançon.

Alors que faire ? Il faut assumer et veiller à ce que l'Etat tienne ses engagements pour prendre en charge le coût des migrants mineurs qui a déjà coûté 2 millions d'euros au département. Gérard Fromm répond sèchement aux critiques :

crise