résalp

Migrants / Une "fermeté humaniste" : le difficile exercice de la Préfète

C'est ce mercredi que le Conseil des ministres examine le projet de loi sur les migrants et c'est dans quelques semaines que le rapport sera rendu sur le délicat sujet des mineurs.

Invité D!CI, la préfète des Hautes-Alpes a insisté sur l'approche humaniste qu'elle souhaite avoir à la frontière franco-italienne.

Mais elle s'est surtout adressée aux habitants du Briançonnais, la volonté d'accueil des migrants qu'elle soit motivée par simple solidarité ou par un engagement militant voire politique est, selon elle, un mauvais service rendu aux migrants et à l'Etat français.

Cela crée un "appel d'air" et cela fait courir de grands risques à ceux qui essaient de rejoindre la France.

migrants