champsaur

Le niveau très bas de Serre-Ponçon raconte l'histoire des villages engloutis

Cela aura été le feuilleton de l'hiver : le lac de Serre-Ponçon disparu, volatilisé, en raison de la sécheresse de l'année dernière. Si EDF se veut rassurant en confirmant que le lac sera plein au 1er juillet, le spectacle lunaire intrigue, et même inquiète. C'est en tout cas la première fois depuis sa création en 1960 qu'on le voit ainsi. Une occasion en or de mieux comprendre l'histoire des villages engloutis par la construction du barrage, comme le raconte le célèbre film "L'Eau vive" ou comme vous pouvez le retrouver au muséoscope de Rousset. Alors depuis novembre, les vestiges des anciens villages se dévoilent. On a demandé à Maurice Fortoul qui connaît par cœur l'histoire de notre région de nous guider sur ces rives remplies de souvenir.
 

 

Eau vive