bannierre proman juin 2017

Tentative de matricide : 8 ans de réclusion criminelle pour Jean-Christophe Tévené

Le verdict est donc tombé vendredi soir aux assises des Hautes-Alpes, à Gap. Jean-Christophe Tévène a été condamné à 8 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises qui l'a reconnu coupable d'une tentative de matricide. Pour rappel, le 23 octobre 2015, ce Marseillais de 39 ans avait porté plusieurs coups de couteau et donné des médicaments à sa mère dans son appartement de Vallouise (Hautes-Alpes). Une mère qui a heureusement survécu malgré de graves blessures. Lors du procès qui a duré deux jours, il a affirmé ne pas avoir eu la volonté de tuer. Le banc des parties civiles était resté vide puisque la mère n'a pas déposé plainte et dit avoir « pardonné ». Il a 10 jours pour faire appel. 

Le Dauphiné-Libéré rapporte que l'avocat de l'accusé, maître Arnaud Lévy-Soussan, a plaidé la requalification en violences volontaires : " Pensez-vous que le retour en prison de Jean-Christophe Tévené va favoriser son insertion ? Va être utile pour la société ? (...) Ce que je vous demande, ce n'est pas de l'absoudre. La justice peut aussi tendre la main. Avec ses réquisitions, l'avocat général vous a livré monsieur Tévené, moi, je vais vous le confier." C'est pourtant la réclusion criminelle qui attend ce fils unique. Il a 10 jours pour faire appel.

 

 

justice