HOME_PAGE_EYRIER_MAI_2017.jpg

Hautes-Alpes : deux semaines d'incarcération pour une Briançonnaise accusée d'avoir franchi illégalement lors d'un jogging la frontière Canada / Etats-Unis

C'est une histoire un peu folle qu'a vécue Cedella Roman, une jeune Briançonnaise en voyage au Canada. Après avoir obtenu son Baccalauréat, elle s'était rendue chez sa mère en Colombie Britannique pour y parfaire son anglais.

Le soir du 21 mai dernier, au Canada, près de la frontière avec les Etats-Unis, Cedella, 19 ans, faisait son jogging près d'une plage. En courant, elle ne s'est pas rendue compte qu'elle avait franchi la frontière. Sur le chemin du retour, et alors que la marée remontait, elle s'est aventurée dans un sentier de terre. C'est là qu'elle s'est fait arrêter par deux agents américains des contrôles aux frontières. Ces derniers l'ont avertie qu'elle avait pénétré illégalement aux Etats-Unis. Sans papiers d'identité sur elle pour prouver sa bonne foi, Cedella Roman a été transférée 200 kilomètres au sud, dans un centre de détention dirigé par la Sécurité Intérieure.

Paniquée, elle a pu appeler sa mère, qui s'est immédiatement rendue à son chevet, avec son passeport et son visa. Malheureusement, les déboires de la jeune Briançonnaise ne faisaient que commencer, puisque les services administratifs américains ont dû présenter ses documents à leurs homologues canadiens. Pendant deux semaines, elle a attendu leur réponse, qui s'est finalement et heureusement avérée positive. Elle a donc pu rentrer au Canada chez sa mère.

Son calvaire, Cedella l'a raconté à la télévision canadienne CBC. De leur côté, l'administration américaine a rappelé que toute personne près de la frontière se devait d'avoir sur elle des papiers d'identité. Ajoutons que, sur place, sur les lieux de l'interpellation, il n'y avait aucun moyen de connaître l'existence de la frontière : pas de panneaux ni d'avertissements. Un véritable "piège", comme l'a souligné sa mère.

Photo : Google Maps

Sources : CBC

ubuesque