FOND_ECRAN_Komilfo_MARS_2017

Alpes-de Haute-Provence : incident sans conséquence sur le site nucléaire de Cadarache

La volonté du site nucléaire de Cadarache est de jouer la transparence y compris pour les petits incidents. C'est ainsi que la direction du site d'étude nucléaire fait savoir qu'un incident a eu lieu le 25 octobre dernier. Il a été découvert lors d'un contrôle la semaine dernière.

Explications:

Lors de la manutention d’un colis de déchets solides de 500 litres dans l’installation de traitements des déchets solides (STD), celui-ci a subi une chute de 4 mètres dans son puits d’entreposage, le 25 octobre 2017, suite à une défaillance du moyen de préhension. Cet incident n’a eu aucune conséquence sur le personnel ni sur l’environnement.

 

Cet événement a été identifié lors d’un contrôle interne le 11 juillet 2018. Le non-respect des délais de déclaration de cet incident a conduit la Direction du centre à proposer à l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) de classer cet événement au niveau 1 de l’échelle INES*, qui en compte 8.

 

Les déchets solides des programmes de recherche du CEA Cadarache sont compactés pour en réduire le volume, puis immobilisés dans du béton pour constituer des « colis » d’un volume standard de 500 litres. Ces colis sont ensuite manutentionnés et introduits dans un puits d’entreposage temporaire, en attente d’une autorisation de transfert vers l’installation d’entreposage des déchets de moyenne activité à vie longue (MAVL) CEDRA*.

 

Dans le cas présent, le colis manutentionné contenait des déchets compactables composés de métaux et de plastiques.

 

CEDRA : Installation d’Entreposage temporaire de Déchets Radioactifs de moyenne activité à vie longue (MAVL)

 

INES     : Échelle internationale de classement des évènements nucléaires. Elle compte 8 niveaux gradués

               de 0 à 7. Le niveau 1 correspond à une anomalie dans le fonctionnement de l’installation.

 

 

 

 

 

 

C'est  l'occasion de revenir juste à côté de l'un des plus gros chantiers de la région Sud PACA : Iter. Situé à St Paul les Durance près du site de Cadarache, l'entreprise impressionne : 35 pays engagés dans le projet, plus de 5 milliards d'euros d'investissement et 3000 personnes sur site. Le projet visant à reproduire l'énergie solaire afin de d'être utilisé comme source d'énergie impressionne. Jean-Marc Passeron  a rencontré Jacques Vayron, le directeur de l'agence ITER.

Transparence
Cadarache
Alpes de Haute-Provence