SAEM les écrins

Dakar et dans la foulée Monte Carlo ! "On tient sur les nerfs", explique le Bas-Alpin d'adoption Daniel Eléna, copilote de Sébastien Loeb

Provoc ? Ce n'est évidemment pas le cas, mais c'est juste en face du domicile familial de Sébastien Ogier que Sébastien loeb et Daniel Eléna ont procédé a des essais ce dimanche. 

A moins que ce ne soit pour conjurer le mauvais sort : c'est justement à Saint-Julien que Loeb, à l'époque sur Citroën, avait perdu en 2015 le Monte Carlo en tentant vainement de réparer une roue.

Après le Dévoluy et le col du Noyer samedi où Neuville et Mikkelsen étaient aussi présents, c'est dans le Champsaur que le nonuple champion du monde a poursuivi ses essais sur sa Hyundai. Fraîchement revenus du Pérou où ils ont terminé 3ème, Sébastien Loeb et le nouveau Bas-Alpin Daniel Eléna ont changé radicalement de décor et de climat en l'espace de deux jours.

Et c'est presque une ambiance de spéciale du "Monté Carl" qui régnait déjà ce dimanche dans le Champsaur. Des fans et passionnés de rallye venus de toute la France et même d'Italie pour assister a ses essais dans un premier temps entre Saint-Julien et Chantaussel (à 2 km de la maison natale de Sébastien Ogier !), puis sur la route des Combes à Chaillol. Des essais sécurisés grâce aux bénévoles du Gap Racing.

Le QG de Hyundai avait été mis en place à la Villette, petit hameau de Saint-Michel de Chaillol, où l'on en revenait pas de voir toute cette agitation et toute cette affluence.
C'est là que Jean-Marc Passeron a rencontré le Bas-Alpin d'adoption Daniel Elena dont l'épouse tient le magasin de sport auto à La Brillane.

Costaud
Danile Eléna
Rallye Monte Carlo Hautes-Alpes