bannierre proman juin 2017

Hautes-Alpes : bonne nouvelle, le Guillestrois a trouvé deux médecins généralistes disponibles dès cet été

Alors que l'on a entendu le maire de Réotier Marcel Cannat s'alarmer de la désertification médicale dans le Guillestrois, une solution provisoire a été trouvée à l'initiative de Marcel Cannat, conseiller départemental du secteur et de Max brémond président de la  Communauté de communes. la com Com va pouvoir salarier au moins deux médecins pour les inciter à venir s'installer. Via des entreprises spécialisées, le recrutement a abouti en seulement deux semaines : au 1er juillet, un médecin à mi-temps s'installera, et un second à temps plein au 1er août. Max Brémond, le président, ne compte pas s'arrêter là :

fumée blanche
Hautes-Alpes