Les grands bains

Hautes-Alpes : entre France et Italie, le col Agnel est ouvert avec toujours 2,50 m de neige au sommet

Les bouquetins n'en croyaient pas leurs yeux. A peine le col Agnel ouvert que les motards et cyclistes étaient déjà là pour profiter de ce col parmi les plus hauts d'Europe et qui fait la frontière entre la France et l'Italie. Même les élus étaient présents pour marquer officiellement l'ouverture du col : Valérie Garcin-Eyméoud, conseillère départementale et le responsable technique du Queyras Lucien Giaime.

Col Agnel : une rencontre au sommet avec les Italiens pour marquer l’ouverture de la route

 

Comme l’an passé en présence du Président du Département, Jean-Marie-Bernard, une rencontre entre élus français et italiens, mais aussi entre agents des services des routes du Département des Hautes-Alpes et de la Province de Cuneo, a donc été organisée ce vendredi matin au sommet du col, à 2744 mètres d’altitude.

Comme le souligne Valérie Garcin Eyméoud, Conseillère départementale du canton, qui officiait cette année en représentation de ses collègues du Département, ‘‘l’ouverture du col est chaque année une grande fête pour les territoires de part et d’autre du sommet. Elle est synonyme d’échanges entre les deux vallées, de retrouvailles et d’activité économique liée au tourisme. Nous sommes toujours très heureux de nous retrouver.’’

L’ouverture du col Agnel se fait après deux semaines de travail pour venir à bout de son déneigement.

Notons également que le col du Galibier a ouvert pour la saison d’été ce vendredi.

maître des cols
Hautes-Alpes