Les grands bains

Hautes-Alpes : Le point sur les travaux du Pas de l'Ours dans le Queyras en ce début d'été

Pas de l’Ours : point de situation sur le chantier en ce début d'été

Travaux route : les travaux des parois clouées avancent rapidement avec 50 personnes sur le chantier, hors encadrement. Sur les deux parois en travaux depuis 2018,
- Reste environ 1 mois de travail avant de finir la paroi 1250.
- La grande paroi côté Abriès affiche un avancement global très satisfaisant, avec cependant des
sujétions techniques sur une portion de 30 m (mauvaise qualité des terrains de surface).
- Début des travaux des deux ouvrages de type massifs renforcés (de part et d’autre de la paroi
1250) fin juillet.
Les terrassements (23 personnes hors encadrement) se poursuivent de manière conforme avec une
concentration des moyens sur le premier lacet côté Aiguilles et un grand terrassement avant la grande
paroi clouée. Un renfort de matériel est prévu la semaine prochaine (pelle grande capacité).
Parallèlement les études se poursuivent sur la création des cheminements piétons et liaison piste de
fond sur l’ensemble de la section.
Les mesures de remise en état, revégétalisation et reboisement - pour lesquelles le Département s’est
engagé - vont se préciser dans les mois à venir. Des marchés spécifiques doivent être notifiés cet
automne.
Pour la circulation, le principe de l’alternat est maintenu tout l’été. L’objectif est de restituer en fin
d’automne 2019 une circulation à 2 voies sur la plus grande partie de la route (à l’exception de
l’extrémité côté Abriès, où les travaux vont se poursuivre en 2020).
Travaux Pont du Moulin : l’avancement est conforme aux prévisions. Le terrassement des futures culées est réalisé. Les fondations de ces culées seront effectuées vers mi-juillet (20 micropieux de 10 m
de long). La charpente métallique sera livrée mi-septembre pour un assemblage à l’automne avec une
mise en service à 2 voies avant l’hiver (des travaux de finition seront nécessaires au printemps 2020).

Nouveau Pont du Gouret : les études se poursuivent (techniques, hydrauliques). Une présentation
formelle sera bientôt possible. L’objectif reste de notifier un marché cet hiver pour mener les travaux
en 2020.

Mal léché
Hautes-Alpes
Queyras