HOME_PAGE_EYRIER_MAI_2017.jpg

Alpes de Haute-Provence : Daniel Spagnou, le maire de Sisteron, réagit à l'annonce de la fermeture du service des Urgences

Suite à l'annonce ce lundi de la fermeture du service des Urgences de l'hôpital de Sisteron la nuit à partir du 15 juillet le maire, Daniel Spagnou, a réagi dans un communiqué : 

« Je soutiens bien entendu le combat du personnel de l’hôpital de Sisteron qui est aussi celui des citoyens pour la préservation du service des urgences. J’ai rencontré le directeur du Chicas, le président de la Commission Médicale d’Etablissement, je me suis entretenu avec Monsieur le Préfet des Alpes-de-Haute-Provence et je sais que l’Agence Régionale de Santé du département essaie de mobiliser les médecins généralistes afin qu’ils puissent venir dépanner ce service dans l’immédiat. Je pense toutefois que les études de médecine étant financées par les impôts donc par tous les Français, il serait normal, et cela devrait être inscrit dans la loi, que les jeunes médecins soient affectés, dans les premières années de leur exercice, dans les départements désertifiés médicalement et notamment les départements ruraux et de montagne.
J’ajoute que pour la ville de Sisteron qui possède avec SANOFI, un établissement classé « SEVESO 2 », il est impensable et impossible qu’elle ne dispose pas d’un service des urgences fonctionnant 24 heures sur 24. »

Article Précédent : 

Ce lundi matin, les personnels des urgences de Sisteron ainsi que quelques citoyens se sont mobilisés devant le centre hospitalier de la ville avec une crainte : la fermeture des urgences. Ont-ils raison d'avoir peur ? En partie seulement, en effet selon la direction et dans le but de préserver l'avenir du service, la décision a été prise de réduire l'accueil des urgences de 8h30 à 20h30 à partir du 15 juillet, en revanche le service du SMUR est quant à lui maintenu 24/24h. Une décision inévitable et qui aurait pû arriver plus tôt selon la direction qui se veut rassurante quant à la "temporalité" de la situation.  La situation, si elle est inquiétante, n'est pas unique, puisque partout en France les urgences souffrent d'un déficit de médecins urgentistes et ce depuis des années : 

Alpes de Haute-Provence : Les urgences de Sisteron fermées "temporairement" la nuit à partir du 15 juillet from ALTO Dici Radio on Vimeo.

Le centre hospitalier de Sisteron connaît un déficit de 3.8 postes sur les 11 que comptent le service. La situation si elle est annoncée comme temporaire n'aura de fin à priori qu'avec de nouveaux recrutements et la direction n'a pas été en mesure d'annoncer une date de fin mais assure que le but n'est pas de fermer les urgences. 

Réaction
urgences
Sisteron