FOND_ECRAN_Komilfo_MARS_2017

Digne-les-Bains : Marie Anne Baudoui Maurel interpelle la maire au sujet de la transformation de la maison de retraite G.ROUIT en un centre d'accueil pour migrants

C'est un sujet qui n'a pas fini de faire débat à Digne-les-Bains... L'accueil de migrants au sein du quartier Beausoleil. L'organise ADOMA, gestionnaire des Centres d'Accueil de Demandeurs d'Asile, a indiqué vouloir racheter l’ancienne maison de retraite Georges Rouit. Son objectif : assurer le regroupement des places d’hébergement. Un projet qui provoque de nombreuses inquiétudes vis-à-vis des Dignois. Les habitants craignent que "l'équilibre social et la tranquillité du quartier" soient menacés. Patricia Granet-Brunello a, elle aussi, fait connaître sa position. La maire de Digne-les-Bains ne souhaite pas les accueillir afin de rester en adéquation avec ses riverains. Néanmoins ce jeudi Marie Anne BAUDOUI MAUREL a adressé un courrier à la maire lui reprochant sa "tiédeur" et son "manque d'énergie" pour s'opposer au projet. En effet malgré s'être dit défavorable au projet également au micro de dici tv en mars dernier, Patricia Granet Brunello a voté "pour" ce projet lors du conseil municipal du 4 avril. L'élue dignoise demande donc dans un courrier à la maire "d’intenter au nom de la commune toute action en justice contre cette vente en utilisant notamment l’acte de donation qui a dû être contourné pour réaliser ce projet contre lequel de très nombreux dignois s’élèvent." 

 

Le courrier de Marie Anne Baudoui Maurel : 

Objet : demande très urgente d’intervention

Madame,

Je vous ai reproché il y a déjà plusieurs mois la tiédeur de votre position de maire concernant le projet de transformation de la maison de retraite Georges ROUIT en maison d’accueil pour migrants  au centre-ville de Digne. En effet, au lieu de vous élever avec la plus grande énergie contre ce projet, vous aviez juste écrit que vous n’y étiez « pas favorable » à Monsieur le Préfet.

Le 4 Avril dernier en conseil municipal, le fait que vous aviez voté POUR ce projet était porté sur la place publique à votre grand mécontentement. On comprenait ainsi la tiédeur de la « nouvelle » position qu’était devenue la vôtre.

Cependant, et malgré mes demandes réitérées sur l’acte de donation à l’origine de ce bien, vous n’avez manifestement pas saisi une des très rares possibilités que nous avons d’empêcher ce projet. Votre réaction lors du dernier conseil municipal du 18 Juin, semble confirmer le sentiment que vous ne voulez pas l’empêcher.

Madame vous n’avez pas hésité à dépenser des dizaines de milliers d’euros des Dignois dans des procédures dont l’intérêt pour notre commune comme pour celui de nos concitoyens était plus que discutable. Aujourd’hui,

Nous vous demandons d’intenter au nom de la commune toute action en justice contre cette vente en utilisant notamment l’acte de donation qui a dû être contourné pour réaliser ce projet contre lequel de très nombreux Dignois d’élèvent.

Selon nos sources, l’acte de vente définitif  n’est toujours pas signé mais risquerait de l’être prochainement.

A moins que vous ne vouliez que les Dignois soient mis devant le fait accompli à la rentrée…en laissant évoluer ce projet conformément au vote POUR qui fut le vôtre.

Dans l’attente,

Recevez l’expression de  nos salutations distinguées,

M. Marie Anne BAUDOUI MAUREL et Les Dignois d’abord

 

Retour sur notre interview du mois de mars avec la maire de Digne-les-Bains : 

débat
migrants
opposition
digne