bannierre proman juin 2017

Hautes-Alpes: les vacances discrètes et les belles rencontres de Jean-Jacques Goldman à Serre Chevalier

C'est l'une des personnalités préférées des Français, et on le sait, "JJG" est un habitué des Alpes du Sud et particulièrement des Hautes-Alpes d'autant que son épouse, Nathalie y a ses origines familiales puisque sa famille est du Valgaudemar.

Chaque année, Jean-Jacques Goldman passe une partie de ses vacances dans les Hautes-Alpes qu'il semble grandement apprécier. C'est souvent même deux fois le cas puisqu'on le voit aussi l'hiver en station. Des vacances à son image, très discrètes où tous ceux qui le croisent (ou presque) mettent un point d'honneur à ne pas déranger le "retraité" le plus regretté de la chanson.
Cet été, c'est entre autre au Club Med de Serre Chevalier qu'il a été aperçu en vacances. Un journaliste du Point a d'ailleurs essayé de lui poser quelques questions... sans succès. "Désolé mais je suis à la retraite a t'il répondu au journaliste de l'hebdomadaire qui s'y attendait un peu. Disponible et souriant, Jean-Jacques Goldman a pris le temps de bavarder avec les uns et les autres
comme le mercredi 31 juillet, en début d’après-midi, avec la jeune Chloé, 5 ans. Atteinte d’un polyhandicap , la fillette a eu le privilège de passer quelques minutes avec le chanteur Jean-Jacques Goldman.

« Il est simple, humble et très humain. On est resté une dizaine de minutes avec lui et on lui a parlé brièvement de nos projets et de l’association », raconte dans le Bien Public, la Talantaise Géraldine Duprat, mère de Chloé, qui a fondé l’association Un avenir pour Chloé il y a un an, dans le but de « créer des structures pour enfants polyhandicapés à Dijon ».

L'année dernière c'est dans la vallée du Buëch qu'on l'avait vu déjeuner  à  "la Tête Ail Heur", un petit restaurant Veynois  ou  au restaurant du plan d'eau des Iscles, là encore à plus grande surprise des habitants et des vacanciers présents. L'ancien Marseillais désormais installé à Londres est comme à l'habitude très discret et ses admirateurs le lui rendent bien en évitant de le déranger. Il avait  également été aperçu dans le Dévoluy, en train de faire ses courses au Sherpa de la  la Joue du Loup!
Les passages de Jean-Jacques Goldman dans la région sont réguliers. On se souvient de ses vacances au Club Med de Serre Che ou de son séjour au ski à Pra-Loup OU Réallon et même en camping à Prunières il y a quelques années.

Probablement en vacances avec son épouse Nathalie et leurs 3 enfants (Maya, 14 ans, Kimi, 13 ans et Rose, 11 ans), le monstre sacré de la chanson française semble passer de beaux moments dans les hautes-Alpes  dans un territoire qui lui ressemble loin du "bling bling" de la côte.

Depuis son départ des Enfoirés en 2016, Jean-Jacques Goldman mène une vie paisible loin de l'effervescence médiatique. Installé depuis des années à Londres, où il a trouvé un havre de paix, le chanteur reste néanmoins profondément ancré dans le coeur du public. Pour preuve, l'interprète de "Je te donne" a de nouveau été sacré Personnalité préférée des Français selon un sondage réalisé par le Journal du Dimanche. C'est la huitième fois qu'il reçoit cette distinction ! Et il n'y a qu'à mesurer le flot de rumeurs incessantes qui resurgit chaque année sur son éventuel retour au sein des Enfoirés pour se rendre compte du lien indéfectible que le patron de la chanson française a tissé avec ses nombreux fans. Alors forcément, quand Jean-Jacques Goldman décide de prendre des vacances dans les Alpes, difficile de passer inaperçu...
 

"Il est simple, très humain"

Le journal Le Bien Public se fait l'écho d'une jolie histoire survenue le 31 juillet dernier. Alors qu'elle profitait d'une belle après-midi ensoleillée avec ses parents, la petite Chloé, 5 ans, est tombée par hasard sur le chanteur. Atteinte d'un polyhandicap qui l'empêche de marcher et de communiquer, la fillette a eu le privilège de passer quelques minutes en compagnie de l'artiste. « Il est simple, humble et très humain. On est resté une dizaine de minutes avec lui et on lui a parlé brièvement de nos projets et de l'association » raconte Géraldine Duprat, la maman de Chloé, touchée par le naturel bienveillant du musicien : « Je ne m'y attendais pas. Cela arrive une seule fois dans une vie».

Géraldine Duprat a fondé l'association Un avenir pour Chloé il y a un an, avec pour objectif de sensibiliser le public sur l'hypoplasie ponto-cérébelleuse dont Chloé est atteinte et de « créer des structures pour enfants polyhandicapés à Dijon ». « L'association a pour but d'informer sur les difficultés quotidiennes que nous rencontrons avec un enfant handicapé et de pouvoir rencontrer d'autres familles. Notre projet serait de créer une école adaptée à Dijon, basée sur la pédagogie conductive ou autre méthode alternative afin que Chloé et d'autres enfants polyhandicapés puissent continuer à aller à l'école après leurs 6 ans » apprend-on sur le site officiel de l'association. Espérons que cette rencontre avec Jean-Jacques Goldman soit le début de l'aboutissement de beaux projets !

avec www.chartsinfrance.net

 

 

 

En passant
Jean-Jacques Goldman
Hautes-Alpes
Serre Chevalier