FOND_ECRAN_Komilfo_MARS_2017

Alpes de Haute-Provence : les violences conjugales demeurent très présentes dans le département

En France, une femme est tuée tous les deux jours par son compagnon ou son ex-conjoint. Le constat est alarmant et les chiffres ne cessent d'augmenter. Le département des Alpes de Haute-Provence n'y échappe, malheureusement, pas. Les violences intrafamiliales demeurent encore extrêmement présentes dans les communes. Il y a quelques jours, un homme de 24 ans a brisé la mâchoire de sa petite-amie à Manosque pour une liaison prétendue. Du côté de la justice, de nombreux moyens sont mis en œuvre pour tenter d'endiguer ce phénomène. Stéphane Kellenberger, le procureur de la République de Digne-les-Bains a expliqué rester très attentif :

En 2018, 121 femmes ont perdu la vie sous les coups de leurs conjoints ou ex-compagnons. Marlène Schiappa, la secrétaire d'État à l'égalité entre les femmes et les hommes, a annoncé organiser un Grenelle dès la rentrée. Un débat consacré à la lutte contre les violences conjugales afin de trouver de tenter de trouver des solutions. Un événement qui sera organisé en septembre à Matignon.

Inquiétant
violences
conjugales
féminicide
Alpes de Haute-Provence