FOND_ECRAN_Komilfo_MARS_2017

Hautes-Alpes : la fontaine de la place des Escartons de Montgenèvre reprend du service

La Commune de Montgenèvre poursuit le chantier de réhabilitation de son patrimoine villageois. 

Comme vous le savez, un programme intitulé le Chemin de l'Eau, du Patrimoine et de l'Histoire a été initié, sous l'égide du Conseil Municipal.

Celui-ci consiste en la création d'un itinéraire piéton, partant de l'entrée du village côté Briançon, jusqu'à Clavière. Cet itinéraire permettra, tant à nos concitoyens qu'aux clients, de découvrir, en marchant, le patrimoine de Montgenèvre, notamment 8 fontaines et bassins, plusieurs chapelles, et l'église. Cet itinéraire familial, culturel et sans difficulté particulière, permettra à Montgenèvre de diversifier son offre touristique et de valoriser le cœur de son village, tout en constituant une allée de rencontre et de partage entre les familles.

Afin d'accomplir les travaux (voirie, signalétique, restauration des éléments remarquables...), plusieurs dossiers de demande de subvention ont été déposés auprès du Département, de la Région, et de l'Etat, pour un montant total demandé avoisine les 150 000 € (voir délibération n°6 du Conseil Municipal du 21 septembre 2017, et délibération n°4 du Conseil Municipal du 26 février 2019). 

Dans ce contexte, un représentant de la Commune, s'est rendu, ce lundi 12 août 2019, à une réunion de préparation de Comité de Pilotage de la Communauté de Communes du Briançonnais, afin de défendre le projet et les demandes de subvention effectuées. L'ensemble des Maires de la CCB étaient présents ou représentés, sous l'égide de Monsieur Gérard FROMM, Président. Ces Elus ont pu constater l'avancée des projets Montgenèvrois, tout en leur donnant le quitus. Il convenait aussi de recueillir l'avis favorable des collectivités, telles que la Région et le Département, afin de bénéficier des subventions nécessaires à la constitution d'un revêtement goudronné permettant la circulation des poussettes, et autres trottinettes qu'affectionnent les enfants, ainsi que les fauteuils roulants pour les personnes à mobilité réduite. Il était nécessaire enfin d'anticiper sur une signalétique intégrant des QR Codes, permettant aux futurs usagers du Chemin d'obtenir des éléments d'information directement sur leur smartphone, mais aussi de s'assurer des fonds permettant des illuminations des fontaines et bassins, pendant les fêtes de fin d'année.

Ainsi, totalement intégrées dans ce projet de Chemin de l'Eau, du Patrimoine et de l'Histoire, plusieurs fontaines ont déjà été restaurées. C'est le cas notamment de la Fontaine des Sept Douleurs, qui a été sablée et vernie, de façon à lui redonner élégance et modernité, tout en s'inscrivant dans la tradition passée.

Aussi, la Fontaine de la Place des Escartons, cœur du village, a été remplacée par un exemplaire entièrement nouveau, mais fortement inspiré de la version historique. Ce sont les ateliers Guizz, représentés par Guillaume BERNARD, qui se sont chargés de la réfection de cette fontaine, tout comme celle des Sept Douleurs. Après son installation le week-end dernier, elle a pu être remise en eau aujourd'hui, et redonne tout son éclat à la Place des Escartons.

La prochaine étape de cette réfection globale des points d'eau est l'installation d'une fontaine à l'aire des camping-cars. Par souci d'économie et de gestion budgétaire efficace, c'est l'ancienne fontaine de la Place des Escartons qui "déménage", afin de vivre une nouvelle vie au sein de cette aire, qui comporte 220 places, ce qui, en période de grande fréquentation, permet de recevoir, en moyenne, plus de 800 personnes et clients. 

Vous serez rendus destinataire, demain, d'un message rapportant le transport d'un petit chalet, par la Régie des Remontées Mécaniques et les Services Techniques, afin de préparer l'installation d'un espace de communication numérique dans la zone.

ça turbine
Hautes-Alpes