Les grands bains

Hautes-Alpes : six mois de prison ferme pour Génération Identitaire: le RN maintien son soutien

"Enfreigniez les règles vous serez récompensés, défendez votre pays vous serez condamnés", c'est ainsi que le RN réagit à la condamanation sévère de génération Identaire

Le communiqué de Cyril Gamba, délégué départemental du Rassemblement National

Ce jeudi 29 août trois militants de Génération Identitaire ont été condamnés à 6 mois de prison ferme, 5 ans de privation de droits civiques et 2000€ d’amende chacun. L’association quant à elle devra payer une amende de 75 0000€.

Le mouvement patriote que nous sommes ne cesse de recevoir des appels de haut-alpins indignés de cette décision de justice décrite comme « injuste », « sévère » et « scandaleuse ». En effet la justice reproche à ces amoureux de notre identité et de notre civilisation d’avoir « exercé des activités dans des conditions de nature à créer dans l’esprit du public une confusion avec l’exercice d’une fonction publique ». Sur quoi se base-t-on lorsque nous avançons un tel argument ? Tout le monde saurait encore faire la différence entre nos forces de l’ordre et de jeunes militants patriotes qui mettent en place une opération de communication à notre frontière nationale. Comparez ces faits avec l’attitude d’un certain Alexandre Benalla et vous verrez qu’il n’y a aucune justice dans ce pays, mais de la politique à tous les niveaux.

Dans un pays normalement constitué des personnes qui défendent leurs frontières seraient considérées comme des héros, en France nous les jetons en prison, c’est une triste réalité. Le Rassemblement National apporte un soutien total aux patriotes français qui défendent notre pays et notre peuple.

« Le devoir d’un peuple est autant de se battre pour faire respecter ses lois que pour défendre ses remparts » Héraclite

Rappel

Les trois membres du groupe d'extrême-droite Génération Identitaire, jugés à Gap ce jeudi, ont été condamnés à six mois de prison ferme. 

Les trois prévenus, ainsi que l'association, étaient poursuivis pour "activités exercées dans des conditions de nature à créer dans l'esprit du public une confusion avec l'exercice d'une fonction publique". Clément Gandelin, Romain Espino et Damien Lefèvre avaient participé au blocage de la frontière franco-italienne au col de l'Échelle et empêché le passage de migrants entre le 22 avril et le 29 juin 2018 dans les Hautes-Alpes. Des patrouilles anti-migrants avaient également été organisées avec d'autres membres de l'association pour surveiller leur passage à la frontière franco-italienne du Briançonnais. Ils ont été condamnés à 2000 € d'amende et de privation des droits civils, civiques et familiaux pendant cinq ans. Le groupe Génération Identitaire doit s’acquitter d'une amende de 75 000 euros.Ils vont bien entendu faire appel.

condamnés
Gap
Hautes-Alpes