HOME_PAGE_EYRIER_MAI_2017.jpg

Hautes-Alpes : La République En Marche vers les municipales 2020 !

Marc Bourgeois, Représentant départemental 05 de la République En Marche et  Pascale Boyer,Députée des Hautes-Alpes, accompagnés de deux militantes du parti présidentiel d’Emmanuel Macron, ont présenté ce dernier vendredi leur démarche pour les futures élections municipales. N’ayant à ce jour aucune liste ni même aucun candidat déclaré à ces prochaines échéances, ils privilégient le débat d’idées et proposeront aux volontaires une série de 11 débats publics entre le 22 novembre 2019 et le 7 février 2020, sur l’ensemble du département, pour présenter leurs 5 idées concrètes pour agir et faciliter la vie quotidienne dans les Hautes-Alpes. Il ne s’agissait pas d’évoquer la mobilisation pour le maintien de la ligne SNCF Grenoble-Gap, ni de prendre position sur la crise du pastoralisme et de se prononcer sur les tir de défense contre les loups, ou de commenter la perte de compétence de la gestion de l’eau par les communes au 1er janvier prochain, contre l’avis de tous les maires du département ou presque, mais bien de détailler les 5 propositions qui seront soumises au débat public lors de ces réunions publiques, et qui pourront le cas échéant être reprises par les divers candidats de tous les horizons en lice pour les échéances municipales.

Ces 5 propositions relèvent en fait de l’intercommunalité, niveau d’action territorial jugé plus efficace par La République En Marche : 

-Lutter contre la fracture numérique en proposant aux mairies de mettre en place des permanences d’assistance aux démarches administratives et aux services par internet au plus près des besoins, et organiser ce service de manière mutualisée à l’échelle intercommunale.

- Permettre de télétravailler près de chez soi à très haut débit, en demandant aux collectivités d’implanter des lieux de travail dans les mairies, ou dans des annexes, proposant des conditions de télétravail (Systèmes de vidéoconférences, imprimantes, espaces repas). Ces lieux seraient financés à l’échelle intercommunale avec une participation des employeurs. 

-Faciliter l’accès près de chez soi aux services de santé, en facilitant l’implantation des personnels médicaux dans les territoires sous dotés.  Il s’agit en particulier de soutenir les projets de maisons médicales, de mettre en place des services téléphoniques, de négocier avec les universités des quotas de stages pour nos territoires. Ces démarches devront se penser à l’échelle intercommunale. 

- Faciliter les déplacements au quotidien, en organisant le covoiturage citoyen de proximité, avec la mise en place d’arrêts covoiturage partout, soutenus par la conception d’une application Smartphone de covoiturage en temps réel, projet développé là aussi à l’échelle intercommunale.  

- Renforcer la participation citoyenne aux décisions locales, avec la constitution d’assemblées citoyennes « miroirs », organisées par tirage au sort paritaire sur les listes électorales. Ces assemblées seraient consultées sur la politique locale une fois par an et sur les projets importants. 

5 actions
En Marche vers 2020
Municipales.