bannierre proman

Hautes-Alpes : Dans la vallée du Buëch, on a gardé le sourire malgré deux nuits et deux jours sans électricité ! Reportage

Comme prévu, la neige s'est invitée en basse altitude une nouvelle fois ce samedi : Quelques centimètres de plus mais suffisamment pour rendre les routes une nouvelle fois délicates. Aucun problème particulier à signaler sur les routes si ce n'est l'obligation des équipements spéciaux sur le réseau routier des Hautes-Alpes, nationales et départementales. Des équipements nécessaires aussi évidement en Ubaye, dans la vallée de la Blanche, au col des Robines et au col de Toutes Aures entre Nice et Digne qui a été un des points noir de la journée de vendredi , une congestion liée à la présence de poids lourds non équipés... Pour mémoire le col de Larche est fermé suite au risque d'avalanche qui concerne d'ailleurs tous les massifs avec un fort risque de plaque à vent. Autant vous conseiller de patienter un peu avant d'aller goûter la poudreuse en rando. Retour à la normale donc pour sur les routes mais aussi pour le le trafic ferroviaire mais aussi et c'est une bonne nouvelle chez ceux qui n'avaient plus d'électricité et qui ont passé deux nuits de galère. Tout est rentré dans l'ordre ce samedi soir à quelques (très) rares exceptions. Il faut dire qu'Enedis a été a la hauteur de cette situation rarement vue. L'entreprise a déployé les grands moyens avec plus de 50 groupes électrogènes livrés en urgence et répartis sur tout le territoire et près de 150 hommes sur le pont complété d'entreprises. Le tout sous l'égide des deux cellules de crises mise en place à Gap et à Aix en Provence en concertation avec les préfectures. 51 communes du 04 et du 05 ont été touchées dans les secteurs que sont le Buëch, l'Ubaye, le Haut-Verdon, le Pays de Seyne et le Champsaur. Au plus fort du problème, on a compté 22 000 foyers privés d’électricité soit près de 50 000 personnes qui ont ressorti les bougies ... et les pulls ! Mais en bon montagnard, on en a vu d'autres! C'est bien ce qui est ressorti de nos rencontres du côté du Bersac, de la Piarre ou de Sigottier près de Serres dans la Vallée du Buëch.

Plus d'eau et d'électricité dans ce village. les habitants sont allé à la fontaine pour avoir de l'eau potable, car le réseau d'eau pour les maisons fonctionnent avec une pompe alimentée elle aussi par l'électricité. Cet habitant a pu maintenir le froid dans son congélateur par un groupe électrogène. Pour le chauffage, heureusement qu'il est équipé d'un poêle ce qui lui a permis de maintenir une température correcte dans sa maison. Vers 11h 30 ce jour, la commune de la Piarre à été réalimenté en électricité. Ces deux habitantes ont revécu les années 1900 mais sont sans doute pas traumatisé. C'est avec une grande joie quelles ont retrouvé le son de la cloche ce midi. Maintenant l'heure est venue de cuisiner les aliments dans le congélateur qui ont commencé à décongeler. Venu au marché ce matin, cette habitante du Bersac à retrouvé l'électricité Vendredi 12h. Elle constate que nous sommes très dépendant de cette énergie, mais c'est avec le sourire , qu'elle n' pas mal vécu cet épisode et l'essentiel pour elle s'est qu'elle est pu se chauffer.

soirées d'antan!
Hautes-Alpes
Buëch