bannierre proman

Hautes-Alpes/Gilets jaunes : On a retrouvé dans les Alpes du Sud, l'ambiance "bon enfant " du premier jour

Alors que ce week-end, les Gilets jaunes se mobilisent partout en France et surtout à Paris pour célébrer leur première année d'existence, il semblerait que dans les Alpes du Sud, la mobilisation soit plus nuancée. Deux rassemblements ont réuni beaucoup de monde : Gap-Tokoro, une centaine mais aussi Forcalquier avec près de 150 manifestants et représentants de la CGT qui ont été bloqués par les gendarmes lorsqu'ils cherchaient à se rendre au domicile de Christophe Castaner. Des "gilets jaunes" heureux de se retrouver et bien triste de voir les incidents qui survenaient au même moment ailleurs en France et en particulier à Paris.  Les gilets jaunes étaient aussi rassemblés ce samedi au rond point de Manosque, quelques uns à Sisteron et une trentaine à Laragne. A Briançon, c'est un pique-nique au rond point de Chamandrin qui est annoncé ce dimanche. C'est dans un climat apaisé qu'on donc manifesté les Gilets Jaunes dans les Alpes du Sud : Des sourires, des klaxons de solidarité d'automobilistes... un peu comme le premier jour il y a un an , un climat qu'on avait plus retrouvé ensuite. Alors pourquoi étaient-ils la ce samedi? Pour eux, depuis un an, rien n'a changé. Exemple à Gap-Tokoro ce samedi : 

Jaune moutarde
gilets jaunes
Hautes-Alpes
Gap