FOND_ECRAN_Komilfo_MARS_2017

Alpes de Haute-Provence : deux crimes de sang jugés à la cour d'Assises des Alpes de Haute-Provence

Deux crimes de sang seront jugés dans les prochains jours à la cour d'Assises des Alpes de Haute-Provence :

Wilhem Rougeron prendra place dans le box des accusés à partir de ce vendredi. Il est accusé d'avoir poignardé Laurent Lasalle devant la terrasse d'un bar, sur le boulevard Gassendi, à Digne-les-Bains. Le drame est survenu le 7 juin 2016. Les deux hommes en étaient déjà venus aux mains en fin de matinée avant d'être séparé par des clients du restaurant "La Cigale". Il est 15h30 lorsqu'ils se rencontrent, à nouveau, au même endroit. Une nouvelle altercation, des échanges qui cette fois-ci ont coûté la vie à Laurent. Des coups d'arme blanche situées sur la hanche, au cœur et à la cuisse qui ont provoqué une hémorragie interne massive. Ce père d'une fillette s'est écroulé sur le trottoir avant de rendre son dernier souffle. Wilhem Rougeron, âgé de 24 ans, s'est avéré être sous l'emprise d'alcool et de stupéfiants. Il a indiqué avoir réagi par peur. En détention provisoire depuis le 9 juin 2016 à Luynes, il sera donc jugé à partir de ce vendredi et pour trois jours à la cour d'Assises des Alpes de Haute-Provence à Digne-les-Bains.

L'autre meurtre de cette session d'Assises a également eu lieu à Digne-les-Bains. Nicolas Ollier va être jugé du 27 au 29 novembre prochain pour avoir assassiné Pascal Bahri, une personne qui l'hébergeait depuis trois jours. Le drame s'est produit le 14 juin 2017 dans l'appartement de la victime. Une dispute à propos d'argent a éclaté et les premiers coups ont fusé. Pascal Bahri a reçu plusieurs coups de poings et coups de pieds au niveau du visage. La victime, qui avait déjà des antécédents de craniectomie, n'a pas survécu à ses multiples traumatismes cranio-encéphaliques. Les deux hommes se connaissaient depuis plus d'un an et se sont révélés être, tout deux, sous l'emprise de l'alcool. Nicolas Ollier, reconnu coupable des coups ayant provoqué la mort, affirme ne pas avoir eu l'intention de le tuer. Il sera jugé à partir de mercredi prochain. 
 

meurtres
Assises
Alpes de Haute-Provence