Serre Che

Hautes-Alpes : deux Briançonnais condamnés pour avoir détruits 3 caméras à Central Parc

Deux Briançonnais condamnés en comparution immédiate ce mercredi au tribunal de Gap. Ils ont été reconnus coupables d'avoir dégradé trois caméras de sécurité du Central Parc à Briançon. Le préjudice s'élève au minimul à 3000 euros. Défavorablement connus de la justice, les deux hommes, de 40 et 44 ans, ont reconnu les faits après l'exploitation des enregistrements vidéo. Ils ont déjà été condamnés plusieurs fois pour trafic et usage de stupéfiants. Ils ont expliqué leurs gestes par une consommation d'alcool excessive. Ils ont été condamnés à 12 mois de prison avec 10 mois de mise à l'épreuve, assorti d'une interdiction de séjour au square.

 

Communiqué de presse du procureur de Gap :

Le 21 novembre 2019 après-midi, 3 caméras de vidéo-surveillance (d'une valeur de plus de 1000 euros par caméra hors pose) étaient dégradées dans le quartier de central parc à Briançon, lieu régulièrement fréquentés par des vendeurs et des consommateurs de produits stupéfiants.

L'exploitation des enregistrements vidéo de ces caméras permettait d'identifier deux personnes de 40 et 44 ans domiciliées à Briançon et défavorablement connues des services de police et de la justice, l'un ayant déjà été condamné à 6 reprises y compris pour des faits de trafics de stupéfiants, l'autre à 4 reprises y compris pour usage de stupéfiants.

Placés en garde à vue, les deux auteurs reconnaissaient les faits. Ils expliquaient leur passage à l'acte par une consommation excessive d'alcool.

Les deux mis en cause ont été déférés ce matin au parquet de Gap dans le cadre d'une comparution immédiate.

Les deux prévenus ont été condamnés à la peine de 12 mois d'emprisonnement dont 10 mois avec mise à l'épreuve avec notamment une interdiction de séjour au square central parc.

Le procureur de la République rappelle que la lutte contre les trafics de stupéfiants constitue l'un des axes prioritaires de sa politique pénale et que toutes les personnes qui se livrent à des trafics ou qui font obstruction à la résolution des enquêtes de ce chef feront l'objet des réponses pénales empreintes de la plus grande fermeté.

Vandalisme
Hautes-Alpes
Briancon