Serre che

Faut-il réunir les Hautes-Alpes et les Alpes de Haute-Provence, le réseau entreprendre donne l'exemple

Faut-il réunir les Hautes-Alpes et les Alpes de Haute-Provence en un seul département ?

Le réseau Entreprendre n'a pas attendu la réponse pour commencer le travail en commun.

Ce réseau, crée il y a deux ans sur notre territoire, vise à accompagner les entrepreneurs de demain.

"Nous contribuons à la réussite de projets à fort potentiel de développement" annonce Yves Honoré, expert-comptable à Briançon et co-Président du réseau.

Avant de poursuivre : "nous accompagnons aussi financièrement les projets, grâce à un prêt-donneur qui oscille entre 15.000 et 90.000 euros".

En deux ans, on peut dire que l'essai est plus que transformé. Des antennes à Manosque, Sisteron, Digne-les-Bains, Barcelonnette, Gap et Briançon.

Et surtout neuf lauréats qui ont pu bénéficier des précieux conseils d'entrepreneurs chevronnés, à l'image de Philippe Leplomb, patron de la Pizza de Manosque, qui emploi une cinquantaine de personnes.

Également co-Président du réseau Entreprendre, c'est naturellement chez lui que les voeux pour 2020 étaient présentés.

"Nous souhaitons une bonne année, une bonne croissance et visons la cinquantaine d'adhérents pour la fin d'année" a t-il déclaré devant de nombreux entrepreneurs des Alpes du Sud. Parmi les invités, entre autres, Didier Long, Président de l'UDE 04, ou encore Daniel Margot, son homologue de la CCI 04.

L'année 2020 sera aussi placée sous le signe des rendez-vous à ne pas manquer pour le réseau Entreprendre.

A commencer par "La Fête des Lauréats", le 16 juin prochain au Château de Sauvan à Mane.

"250 participants venus de toute la région" s’enthousiasme déjà Philippe Leplomb.

Une joie partagée par Claude Schoonheere, Président du réseau Entreprendre PACA.

"L'antenne des Alpes du Sud est la petite dernière du réseau, mais je ne doute en aucun cas de son dynamisme".

 

Aucun doute n'est permis, c'est vrai. Puisque le réseau Entreprendre Alpes du Sud se bouge et se renforce.

La preuve, Philippe Leplomb et Yves Honorés ont profité des ces voeux pour signer une convention avec le Centre des Jeunes Dirigeants d'Entreprises (CJD) du Pays Manosquin et Val de Durance.

 

prometteur