FOND_ECRAN_Komilfo_MARS_2017

Hautes-Alpes : Un an avec sursis pour le militaire violent victime d'un syndrome post-traumatique

Hautes-Alpes : Un militaire gapençais de 30 ans a été jugé jeudi dernier par le tribunal correctionnel de Gap pour avoir porté des coup de poing à sa compagne. Les faits ont eu lieu le 9 décembre dernier. L'homme a porté plusieurs coups à sa compagne dont un au ventre. Elle s'est vu délivrer 9 jours d'ITT. L'enquête a mis en lumière que le prévenu souffre d'un syndrome post-traumatique depuis son retour de Centrafrique en 2014. Il a été condamné à un an de prison avec sursis avec un an et demi d'obligation de mise à l'épreuve avec obligation de soin et de travail.

syndrome post-traumatique
violences
Militaire
Gap
Hautes-Alpes