Serre Che

Hautes-Alpes : Ouverture du procès en appel d'Axel Maaziz ce vendredi à Grenoble

Hautes-Alpes : Le procès en appel d'Axel Maaziz s'ouvre ce vendredi à Grenoble. Ce trentenaire, originaire de La Roche de Rame est poursuivi pour 9 chefs d'accusation, dont ceux de tentative de meurtre sur une enfant, viol ou encore tentative de viol sur mineur. Lors du premier procès, qui s'était tenu à Gap, Axel Maaziz avait été condamné à 30 ans de réclusion criminelle. Les principaux faits qui lui sont reprochés, et qui ont permis de mettre en lumière les plus anciens, sont l'enlèvement d'une fillette de 7 ans qui rentrait de l'école, le 14 avril 2014 à L'Argentière-la-Bessée. Axel Maaziz l'avait fait monté de force dans sa voiture, l'avait tasé avant de finalement la libérer. La fillette, sous le choc, avait pris son courage à deux mains et s'était réfugié dans un cabinet dentaire qui se trouvait à proximité. Plus tard lors des investigations, il est apparu qu'Axel Maaziz détenait des vidéos pédopornographiques dans son ordinateur, qu'il était était également visé par une plainte pour viol déposée par son ex-compagne. Il aurait également agressé sexuellement un bébé de 21 mois. Lors des interrogatoires, il a également avoué avoir imposé deux fellations à un adolescent de 13 ans. Ce sont donc pour tous ces faits, commis entre 2010 et 2014, qu'Axel Maaziz est jugé en appel à Grenoble. Notez que l'accusé a changé de défense. Il avait maître Kader Sebbar comme avocat pendant l'instruction et au premier procès. Désormais, c'est un avocat grenoblois, maître Arnaud Lévy-Soussan qui défend le Haut-Alpin avec sa consoeur Émeline Gayet. Du côté des parties civiles, on retrouve maître Philippe Lecoyer et maître Aude Roma-Collignon comme avocats. A la demande de certaines parties civiles, le procès, qui va durer cinq jours, se tient à huis clos. Axel Maaziz encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Assises
justice
tentative meurtre
Viol
Hautes-Alpes
La Roche de Rame