Serre che

Digne-les-Bains : les personnels du lycée Pierre Gilles de Gennes inquiets de la sectorisation scolaire

Les personnels du lycée Pierre Gilles de Gennes de Digne-les-Bains inquiets concernant le projet de carte de sectorisation scolaire. Cette loi implique, dès la rentrée 2020, que chaque élève de 3ème sera affecté à un lycée de secteur selon son adresse de résidence.  Le secteur de recrutement du lycée Pierre-Gilles de Gennes se retrouve fortement réduit. Par ailleurs, l’avenir de certaines spécialités risque fort de ne plus être  pérenne.  En effet, les élèves hors secteur ne pourront plus venir découvrir ces matières dans le cadre des options de seconde et seront donc moins sensibilisés à l’attrait des formations. Le nombre d’élèves formés dans les disciplines scientifiques sera mécaniquement  réduit sur le bassin nord et est du département, car l’offre sera élargie dans l'établissement à des spécialités non scientifiques.  De plus l’impact sur l’internat du lycée sera conséquent avec une baisse des effectifs sur les trois prochaines années de 150 internes  sur les 240 actuels, induisant la perte de postes d’assistants d’éducation, personnels infirmiers et agents. Enfin cet élargissement de l’offre induira de grandes difficultés pour assurer correctement les missions d'enseignement si la dotation horaire de l'établissement reste au niveau actuel. Pour toutes ces raison les personnels du lycée Pierre Gilles de Gennes s'oppose à la sectorisation proposée et souhaitent maintenir un recrutement commun avec l’autre lycée de secteur.

 

 

inquiétude
lycée
alpes de haute provence